• Accueil
    • Tourisme
      • Découvrir
        • Bordeaux et La Gironde
          • Bordeaux et la Gironde

BORDEAUX ET LA GIRONDE

 



GÉOGRAPHIE :

BORDEAUX ET LA GIRONDE, UN TERRITOIRE DE RECORDS

Bordeaux et la Gironde, c’est une histoire d’eaux et de terres intimement mêlées, avec un estuaire de 70 km, du phare de Cordouan à Bordeaux, et ses petites îles créées par les sédiments, un bassin parsemé de ports ostréicoles et bordé de plagesdes lacs immenses, 123 kilomètres de côte atlantique, de la pointe de Graves au Cap Ferret où l’océan tumultueux révèle des eaux claires et de merveilleuses étendues de sable blond. 

Bordeaux flirte avec la Garonne, que l’on admire le long des quais tout comme les paquebots de croisière qui s’amarrent au Port de la Lune et qui donnent des envies d’évasion. Bordeaux a tout d’une grande capitale régionale. Belle de jour comme de nuit, la ville d’art et d’histoire, est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco (comme le sont Saint-Emilion et Blaye) et s’offre aux visiteurs comme un joyau. 



Bordeaux et la Gironde, c’est aussi une histoire de vignobles, le plus vaste vignoble AOC du monde et soyons chauvins, le plus célèbre, avec de prestigieux châteaux et 60 appellations !  

Ce département détient avec 388 000 hectares de pinède, le record de la plus vaste forêt d’Europe. Autre record, la dune du Pyla avec ses 110 mètres – selon la dernière campagne de mesures réalisée en octobre 2015 - est la plus haute dune d’Europe. L’escalader nécessite du souffle, c’est aussi un bon entraînement physique. Arrivés à son sommet, elle offre alors un des plus beaux panoramas sur le banc d’Arguin, l’île aux oiseaux, les cabanes tchanquées et la pointe du Cap Ferret. Ce serait même, d’après le quotidien britannique The Guardian, la deuxième plus belle plage au monde. 

Le département, le 2ème plus vaste de France, compte près d’1,5 millions d’habitants, dont 242.945 pour la seule capitale bordelaise. Ses villes sous-préfectures : Blaye, Langon, Lesparre-Medoc, Libourne et Arcachon, sont chargées d’histoire. Entre Océan Atlantique et bassin d’Arcachon, pinèdes, ville centre et arrière pays authentique, Bordeaux et la Gironde invitent au dépaysement, à la douceur de vivre aux escapades en amoureux, en famille, ou entre amis autour d’un verre de Bordeaux, à déguster avec modération.

Le département dispose également de beaux fleurons industriels, comme l’aéronautique, l’automobile, la haute technologie et le secteur pharmacologique. Le tourisme, le vignoble, la sylviculture, l’élevage et le trafic portuaire fournissent également à l’économie locale autant de perspectives de développement.

CLIMAT : 

SOUS LE SOLEIL EXACTEMENT

Bordeaux et la Gironde bénéficient grâce à la façade océanique et au golfe de Gascogne d’un climat tempéré, avec des hivers très doux et des étés secs et chauds, rafraîchis par une petite brise maritime bien appréciable. L’ensoleillement sur le bassin d’Arcachon et le littoral est important. Des conditions météorologiques idéales pour à coup sûr des vacances ou des week-ends réussis.


Coucher de soleil à Arcachon


HISTOIRE : 

TUTOYER L’HISTOIRE

Le département, qui doit son nom à l’estuaire de la Gironde n’a pas toujours porté ce nom éponyme. Né à la Révolution française, il s’est d’abord appelé département du Bec-d’Ambès. Il est composé de trois entités qui ont leur propre histoire : Bordeaux et son agglomération, une partie des Landes de Gascogne et la Guyenne girondine. L’histoire du département est liée à celle de sa province l’Aquitaine. On atteste la présence humaine dès le paléolithique, en témoigne notamment la grotte de Pair-Non Pair. 

Les tribus gauloises s’installent au II-IIIème siècle en Gironde, puis naîtra Burdigala, la romaine. 

Au Moyen-âge, les moines fondent Saint-Emilion, Saint-Macaire, La Sauve-Majeur. En 1137 Aliénor d’Aquitaine épouse Louis VII mais après son divorce Aliénor d’Aquitaine par son remariage avec Henri II Plantagenêt en 1152 fait entrer la région dans la perfide Albion. Il faudra attendre 1453 et la bataille de Castillon, près de Saint-Emilion pour que la province redevienne française. 

On assistera à la construction de bastides comme Libourne, Créon, Sainte Foy la Grande, Sauveterre de Guyenne. La guerre de cent ans, puis les guerres de religion seront l’occasion de nombreux troubles entre huguenots et catholiques. Les XVIème et XVIIème siècles verront l’apparition de citadelles militaires Blaye, Fort Médoc, Fort- Paté, triptyque défensif mis en place par Vauban sur l’estuaire,  mais aussi quelques châteaux Renaissance à Vayres et Cadillac.


Blaye - Bordeaux - Gironde


Bordeaux va connaître une prospérité au XVIIIème siècle avec le commerce de l’esclavage. C'est à cette époque que sont construits à Bordeaux le Grand-Théâtre, le palais Rohan (actuel hôtel de ville) les hôtels particuliers des quartiers du Triangle et des Chartrons, les premiers châteaux viticoles ainsi que la place Royale de Bordeaux - actuelle place de la Bourse, et les allées Tourny.Pendant la révolution, la Gironde paie un lourd tribut aux idées républicaines. 

Le département connait un fort développement au XIXème siècle : la plupart des châteaux, propriétés viticoles voient le jour ; l'arrivée du chemin de fer amène la création des cités balnéaires d'Arcachon et de Soulac-sur-Mer. Sont construits le pont de Pierre sur la Garonne et plusieurs ouvrages d'art dessinés par Gustave Eiffel. C'est dans la seconde moitié du XIXème que sont plantées les forêts de pins maritimes

La Gironde du XXe siècle est celle de l’écrivain François Mauriac, de l’acteur cinéaste Max Linder et de l’homme politique Jacques Chaban-Delmas, maire de 1945 à 1994. En 2006, sous l’impulsion de son maire Alain Juppé, la ville se retourne vers son fleuve, les quais redeviennent lieux de promenade très fréquentés, le tramway redonne à la ville tout son attrait. 


Pont Chaban-Delmas - Bordeaux


En 2013, le Pont Chaban Delmas, reliant les quartiers Bacalan et Bastide, est inauguré. La cité des civilisations du vin a ouvert en juin 2016…la ligne LGV est attendue pour 2018. Bordeaux, sa métropole et la Gironde forment un territoire dynamique avec une population en forte croissance. Les étudiants y sont nombreux (80.000). Bordeaux cultive l’art de vivre et n’oublions pas que Stendhal écrivit un jour « Bordeaux est sans contredit la plus belle ville de France ».


DÉCOUVRIR BORDEAUX ET LA GIRONDE : 

UNE RÉGION COUP DE COEUR

Nous nous proposons de vous présenter dans notre rubrique "Visiter Bordeaux et la Gironde", les richesses patrimoniales, les villes et villages incontournables, les sites touristiques et les ressources naturelles de cette terre du Sud Ouest, faisant désormais partie de la grande région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes. 


  • Bordeaux et son agglomération - Pessac, Mérignac, Le Bouscat, St Medard en Jalles, Lormont, Bouliac, Bègles, Blanquefort 
  • Le Médoc et le haut-Medoc - Port Macau, Port d’Issan, Port de Lamarque, Cussac-Fort Medoc, Margaux, Moulis en Medoc, Pauillac, Saint Estèphe, Le verdon, Soulac, Montalivet, Hourtin, Carcans-Maubuisson, Lacanau - 
  • Le Blayais - Bourg en Gironde, Blaye
  • Le bassin d’Arcachon - Arcachon, Pilat sur mer, La teste de Buch, Gujan Mestras, Audenge, Arès, Piraillan, l’Herbe, Le Cap Ferret - 
  • L’entre deux-mers - Cadillac, Rions, sainte-Croix-de-Mont, Saint-Macaire, La Réole, Monségur, Castelmoron-d’Albret, Sauveterre de Guyenne, Rauzan, l’abbaye de la Sauve-majeure, Créon
  • Le Libournais et Saint-Emilion - Saint Emilion, Montagne, Castillon la Bataille, Sainte Foy la Grande, Libourne, Saint André de Cubzac -
  • La Haute-lande - La Brède, Martillac, Langon, Bazas, Villandraut 


Bordeaux


Crédits Photos ©Fotolia - ©Philippe Giralt